Le Linguiste était presque parfait

11 08 2014

Le linguiste etait presque parfaitCoup de coeur des bibliothécaires
Le linguiste était presque parfait, de David Carkeet
Roman Adultes

Jeremy Cook est linguiste à l’institut Wabash, où il étudie avec ses collègues le comportement des jeunes enfants et s’intéresse notamment aux babillements et à leur signification. Les préoccupations personnelles de Cook (il cherche à savoir qui l’a traité de « trou du cul ») vont bien vite être balayées par la découverte, dans son bureau, du corps sans vie de l’un de ses collègues… Poussé dans ses retranchements, Cook, étroitement surveillé par l’inspecteur Leaf, va tout faire pour découvrir qui est le coupable afin de laver sa réputation…
L’humour fait penser à David Lodge. Entre farce et polar ! Roman truculent mené à un rythme enlevé, des histoires d’amitié et de contre-amitié, des cadavres gênants, des témoins en couche-culotte, des policiers aux méthodes étranges et des enquêteurs amateurs plein de ressources. Bref, un très bon moment de lecture !

Soazic

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :